Entre France et Suisse, lac et montagnes, passé et présent : Saint-Gingolph, c’est l’accord parfait !

Saint-Gingolph, village franco-suisse

Au sud du lac Léman, à cheval sur la frontière franco-suisse, la destination Saint-Gingolph est unique au monde. Le village est coupé en deux par la frontière depuis le 4 mars 1569, formant ainsi une commune française et une commune suisse, portant le même nom.

Prévisions météo

Parcours didactique « à saute-frontière »

Le parcours didactique « à saute-frontière » est un circuit transfrontalier qui raconte l’histoire du village avec le grand paysage – notre lac et nos montagnes – pour support.

Au sud du lac Léman, à cheval sur la frontière franco-suisse, la destination Saint-Gingolph est unique au monde.
Le village est coupé en deux par la frontière depuis le 4 mars 1569, formant ainsi une commune française et une commune suisse, portant le même nom.
Le bourg s’est développé au fil du temps autour de ses deux monuments historiques, le château et la chapelle.
Le château abrite aujourd’hui le Musée des Traditions et des Barques du Léman ainsi que des expositions temporaires.
Si les sensations fortes vous tentent, n’hésitez pas à vous élancer dans les cimes du parc d’accrobranche Léman Forest.
Et quand la faim vous aura gagné, tournez-vous vers les nombreux restaurants du village et jetez votre dévolu sur les spécialités valaisannes et savoyardes, les filets de perches, la fondue ou la raclette, la chasse ou la brisolée.
Le parcours didactique « à saute-frontière » est un circuit transfrontalier qui raconte l’histoire du village avec le grand paysage – notre lac et nos montagnes – pour support.
Des belvédères panoramiques jalonnent ce circuit dans des endroits significatifs où histoire et paysage s’unissent au service de la mémoire.
Des moyens didactiques modernes sont mis en place pour restituer ce patrimoine photographique, audio-visuel, architectural et paysager.
Ce projet ambitieux a été porté par les deux conseils communs de Saint-Gingolph France et Suisse qui y ont apportés leur soutien unanime. Les financeurs du programme ont souhaité soutenir Saint-Gingolph car notre village bi-national représente l’emblème de la coopération régionale et le projet des belvédères met en valeur notre culture, notre histoire et notre solidarité bi-nationale. Le projet a été soutenu par le programme de coopération régionale Interreg V France-Suisse.

Découvrir le parcours didactique